Actualité

2012-1

Le compte à rebours est lancé, un an pour obtenir l'inscription du 29 février au calendrier français — ou mieux, mondial ! — des jours fériés. Va falloir se bouger, les gars ! Instructions suivront, tenez-vous prêts. (Pour les nouveaux arrivants : cliquez sur le bouton "Manifeste", là,  […]

Lire la suite

Les tunisiens avec nous !!

Amis tunisiens, rejoignez le ml 29/02. Nul doute qu'avec des camarades de votre trempe, travailler un 29 février ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir. En attendant, nous vous souhaitons une excellente année 2011, vous la méritez.  […]

Lire la suite

2012-2

En route vers 2012, nous voici à mi-parcours. Toujours dans la clandestinité, nous préparons méticuleusement la refonte du site, les versions anglaise, allemande, espagnole, italienne, chinoise, occitane, corse et papou, car, rappelons-le, notre combat est universel. Nous travaillons également  […]

Lire la suite

2012-3

Et voilà, 2008 est passée. Cette année bissextile aura décidément été bien longue, puisque l'Observatoire de Paris, en charge de la mesure du temps, lui a octroyé une seconde de plus. Notre comité directeur s'est saisi de la question pour décider s'il y avait là matière à protestation, mais il est  […]

Lire la suite

30 février

Je croyais en avoir fini avec le 29 février pour cette année, mais je me devais porter à votre connaissance quelques infos glanées ici ou là sur la toile, en queue de comète de l'évènement.

Tout d'abord, la nouvelle tentative de diversion du gouvernement, qui tente d'amadouer la fonction publique, grosse pourvoyeuse de militants du ML2902. Camarades fonctionnaires, empochez la prime, mais continuez le combat !

Ensuite, un excellent article du Soir de Belgique sur le coût du 29 février, qui évoque le ML2902 sans le nommer, et dont je vous livre un extrait choisi :

Le 29 février n'est pas une mauvaise nouvelle, pour les employeurs. « Cette journée représente pour nous une économie », dit Jeroen Langerock, le porte-parole de la Fédération des entreprises de Belgique. Les patrons économisent pour une raison très simple : sauf exception, les employés perçoivent un salaire identique chaque mois. Le jour supplémentaire qu'ils prestent lors des années bissextiles n'est donc pas rémunéré. En revanche, les patrons ne réalisent pas la même économie sur les ouvriers. « Ils sont payés à l'heure. Cela signifie qu'ils seront rémunérés pour les heures de travail de cette journée-là », dit Jeroen Langerock. Mais qui dit jour d'ouverture en plus dit aussi frais fixes supplémentaires : chauffage, électricité, à charge des entreprises. Des frais plus que compensés par l'économie réalisée sur les salaires des employés. Ivan Van de Cloot, économiste chez ING, ose même une évaluation : « L'année bissextile devrait permettre aux entreprises de dégager cette année quelque 190 millions de bénéfices supplémentaires ». (B.Dy et V.La.)

À lire aussi, le débat passionné suscité par l'article…

J'ai également découvert qu'Europe 1 a partagé notre analyse : Un jour de plus, c'est le jackpot pour les entreprises. Au total la richesse produite pèse de 5 à 7 milliards d'euros. Là encore, la radio périphérique se fait l'écho de notre lutte sans citer notre nom.

Pour finir, et justifier le titre de ce billet, sachez que le 30 février a existé en Suède en 1712, et en Union soviétique en 1930 et 1931. De quoi consoler les natifs du 29, qui fêtent leur anniversaire si peu souvent :  il existe en ex-URSS quelques septuagénaires qui n'ont jamais soufflé de bougies de leur vie, et d'autres qui n'en ont soufflé qu'une. Une info capitale, qui manquait pourtant à notre ami Philippe Batbedat lorsqu'il nous a écrit le texte qui suit, dont la pertinence laisse pantois.

Lire la suite

Objectif 2012 !

Le bilan 2008 du ML2902, quoique insuffisant puisque le 29 février n'est toujours pas férié, est tout de même loin d'être indigne. Nous avons recueilli 150 signatures, et suscité un débat qui a trouvé un écho inattendu dans les médias (articles dans Le Monde, La Dépêche, Le Matin en Suisse, La  […]

Lire la suite

Communiqué du ML2902 du 29 février 2008

Ci-dessous, la vidéo du communiqué, disponible sur DailyMotion. 29FevrierLibre texte de la déclaration Malgré tous nos efforts, le 29 février 2008 est resté un jour travaillé. Notre appel a malheureusement été couvert par le bruit médiatique des plus hautes sphères du pouvoir. L’activisme forcené  […]

Lire la suite

LES ANGLAIS AVEC NOUS !!!

Vu dans libé : une organisation de protection du patrimoine d'outre-manche encourage ses salariés à l'absentéïsme le 29 février ("Leap Day"), au profit d'une journée consacrée à des actions pour l'environnement. Les syndicats anglais emboitent le pas, et réclament au gouvernement  […]

Lire la suite

LES QUÉBECQUOIS AVEC NOUS !!

Notre appel a reçu un accueil aussi surprenant qu'enthousiaste par delà les océans. Démontrant s'il en était besoin que férié rime avec modernité, les nerds d'Electronic Arts bénéficieront d'un 29 février chômé. Je cite l'article d'Yves Therrien, du journal "Le Soleil" : «Nous nous sommes  […]

Lire la suite

J-29 !

Février, nous y voilà. Le compte à rebours est lancé ! 28 jours pour obtenir la "fériétisation" du bissexte. La campagne est lancée, les outils sont en place (à l'exception de la boutique qui ouvrira prochainement : elle proposera des T-shirts, taies d'oreiller, housses de couette,  […]

Lire la suite

Première victoire !

Le lundi de pentecôte redevient un jour férié. Nos camarades du Front du Salut Pentecôtiste ont gagné la partie, bravo à eux. Mais c'est l'occasion de rappeler le caractère parfaitement laïque du ML2902 ; après cette reculade, le gouvernement ne peut qu'accéder à notre juste revendication ; à moins  […]

Lire la suite

Haut de page