Clap de fin sur le 29 février 2020

Rocco nous avait prévenu. L'ennemi invisible et puissant était bien là. Le grand Bissexte rôdait, mais il était petit et virulent.

Habituellement, les particularités du 29 février—coincé entre deux zones de vacances scolaires— bénéficiaient d'une large exposition médiatique dans une actualité assoupie. Entre les reportages ineptes ("je suis né un 29 février et ma vie administrative est un enfer", "je ne sais jamais quand fêter mon anniversaire") et les explications scientifico-historiques confuses de cette bizarrerie calendaire, notre mouvement avait trouvé sa place dans une presse avide d'angles originaux.

Mais cette fois-ci, rien, ou presque. Un article dans Moneyvox, deux mentions dans la Voix du Nord les 4 janvier et 24 février, et c'est tout (et encore, ce dernier article réduit le ML29/02 à un sous-groupe facebook de natifs du bissexte).

Pourquoi un tel fiasco ? Une opinion fatiguée par les grèves incessantes ? Un 29-02 férié pas au top des priorités ? Un 49-3 dégainé par le gouvernement le jour J ? Peut-être… Mais surtout, la faute à un coronavirus qui a provoqué une débandade généralisée. Des militants ont été mis en quarantaine par des entrepreneurs opportunistes et déloyaux, d'autres ont appliqué un principe de précaution. Résultat : la manifestation parisienne initiée par la H Gallery a été annulée, et le congrès quadriannuel du Mouvement a été réduit à peau de chagrin. L'interdiction de dépasser la jauge des 5000 participants nous a été fatale.

De mémoire de participants, jamais on avait vu congrès aussi houleux. Profitant de l'absence du gros des troupes, des factions ont noyauté le politburo, et ont obtenu la démission du Lider Minimo. Mais dans un sursaut légitimiste, d'héroïques militants de la première heures se sont levés. Ils ont renversé l'opinion par des discours vibrants. Le Lider a été réélu par acclamations pour un nouveau mandat de 10 bissextes, et les séditieux ont été bannis. Tout est bien qui fini bien, ou presque, puisqu'on continuera malheureusement de bosser le 29.

Hasta la victoria siempre, et à dans 4 ans pour de nouveaux combats (si on résiste au coronavirus et au réchauffement climatique).

Merci à Vincent Burgeon pour son illustration fort à propos.

Le jour H

La galerie d’art du 11e H Gallery organise la manifestation parisienne du mouvement de libération du 29 février. Tous nos militants parisiens sont réquisitionnés ! Rendez-vous samedi à 14 H devant la galerie, 90 rue de la Folie-Méricourt +33 (0)1 48 06 67 38 - galerie@h-gallery.fr - @hgalleryparis  […]

Lire la suite

Velec

La camarade Velec, peintre officielle du Mouvement, nous dédie ce tableau, évocateur d'un bissexte férié où nos activités créatives se réaliseront à l'horizontale, enfin débarrassées des contingences laborieuses. Qu'elle en soit remerciée. Technique mixte sur carton 100/81 cm- 2000€  […]

Lire la suite

Saint Valentin

Mais en quoi la Saint Valentin concerne-t-elle le ML29/02 ? J'entends gronder le chœur de nos militants, inquiets de la dérive sentimentale de l'organe du Mouvement. Et bien, sachez d'abord qu'en chaque activiste bat un cœur, aussi prompt à s'enflammer pour une juste cause que pour un(e) camarade  […]

Lire la suite

Le Grand Bissexte

Alors comme ça, l'ennemi puissant tapi dans l'ombre évoqué par Rocco ne serait autre que le Bissexte lui-même ? Quel retournement de perspective… Mais alors, ne vaut-il pas mieux resté couché ce jour-là, pour éviter toute mauvaise rencontre ? Oui, décidément, le 29 février férié est une mesure de  […]

Lire la suite

ROCCO, le bon augure

Hein ? Quoi ? Comment ? Nous sommes partis au combat sans attendre le pronostic des astres ? Alors, camarade astrologue Rocco ? Je le craignais. C'est un désastre. Haut les cœurs ! Qui a dit que le ML 2902 était superstitieux ? Signez la pétition !

2 février 2020, journée palindromique

Le 29 février n'est pas la seule journée remarquable de cette année. Signe d'un grand changement, ou d'un retour en arrière ? Les augures nous en diront plus prochainement. Quoiqu'il en soit, le ML2902 vous souhaite un très bon 02022020, même s'il n'en reste plus grand chose à cette heure-ci.  […]

Lire la suite

Le Mouvement a besoin de toi !

UN MOIS DE COMBAT POUR UN 29 FÉVRIER 2020 FÉRIÉ ! Tu écris, tu dessines, tu peins, tu composes, tu sculptes, tu jongles, tu danses, tu filmes, tu cuisines, tu tricotes, bref, tu crées ? L'injustice te révolte ? Le droit du travail te passionne ? Tu aimes les causes perdues ? Tu as du temps à perdre  […]

Lire la suite

2020, année bissextile

Le Mouvement de libération du 29 février sort doucement de sa léthargie. Il remue un premier orteil, un second, ouvre un œil, puis l'autre… Il s'ébroue gentiment, quelques assouplissements, pas trop violents, évitons un claquage. Il constate que la déco mériterait un rafraichissement, et se lance  […]

Lire la suite

# Balance tes vœux

Pas la peine de s'exciter, 2018 n'est pas bissextile… Au ML2902, on est un peu fétichiste, il n'y a que la taille 366 qui nous fasse grimper aux rideaux. Patience, donc… Encore deux ans à tirer !  […]

Lire la suite

Rappel : pas de 29 cette année…

… alors on en profite pour souhaiter un bon anniversaire à Gaston Lagaffe, qui témoigne de sa sympathie pour notre mouvement en changeant exceptionnellement de pullover. A peu de chose près (à peine plus d'une révolution terrestre), il aurait pu naître un 29 ! Nul doute qu'il aurait rejoint notre  […]

Lire la suite

Bonne année 2017

Et voilà. 2016 fut. Nous entamons notre cure d'austérité pour 3 ans, et relancerons le combat à l'approche du 29 février 2020. La prochaine campagne présidentielle se passera de nous, l'échéance du prochain bissexte est trop tardive pour mobiliser les foules. Quoique… Notre futur président  […]

Lire la suite

Dernier round

Qui a gagné ? le Mouvement de Libération du 29 février, ou les obscures forces contre-révolutionnaires ?  Les adversaires semblent tout deux mal en point, mais… le Mouvement, ça serait pas plutôt les trois sautillantes pépées en haut de l'affiche ? De toutes façon, le combat ne fait que commencer.  […]

Lire la suite

Haut de page